Cancer et hasard, gare aux dérives interprétatives

Cancer et hasard, gare aux dérives interprétatives

Le cancérologue Fabien Calvo, exerçant à l’hôpital Saint-Louis au Centre d’Investigations Cliniques (CIC), revient sur une étude controversée et très médiatisée parue dans la revue «Science», pour expliquer son originalité mais aussi ses limites.
« Il serait très dangereux de laisser penser que la prévention ne concerne que de rares cas au prétexte que la plupart des cancers seraient liés à la malchance » rapporte-t-il.

Lire l’article du Monde