Les réunions de concertation pluridisciplinaires

Les réunions de concertation pluridisciplinaires

Pour traiter les malades atteints de cancer, les établissements de santé doivent disposer depuis fin 2009 d’une autorisation spécifique délivrée par leur Agence Régionale d’Hospitalisation (désormais ARS). Le dispositif d’autorisation, issu d’un travail commun du Ministère de la santé, de l’INCa, des fédérations hospitalières, des professionnels de santé et de la Ligue Contre le Cancer repose sur un cadre juridique spécifique, défini en 2007. Ce dispositif repose sur trois piliers :
–> Des conditions transversales de qualité quel que soit le type de prise en charge et de thérapeutique (annonce, pluridisciplinarité, application de référentiels…)
–> Des critères d’agrément définis par l’INCa pour les principales thérapeutiques du cancer
–> Des seuils d’activité minimale à atteindre pour certains traitements. C’est dans le cadre de la mise en œuvre des ces recommandations que le groupe hospitalier dispose de 26 Réunions de Concertation Pluridisciplinaire (RCP)