Protocole éradication de la maladie résiduelle par immunointervention préemptive après allogreffe

Protocole éradication de la maladie résiduelle par immunointervention préemptive après allogreffe

Présentation

Éradication de la maladie résiduelle par immunointervention préemptive après allogreffe de cellules souches hématopoïétiques après conditionnement d’intensité réduite dans la leucémie lymphoïde chronique (LLC).
Ce protocole a pour objectif d’évaluer une approche standardisée d’immunointervention préemptive,
consistant à moduler en post-allogreffe les traitements immunosuppresseurs, dans le but d’obtenir une maladie résiduelle négative à 12 mois postgreffe.

Investigateur principal : Dr N. Dhédin
Promoteur : CHU Clermont-Ferrand

Population cible

Patients âgés de 18 à 70 ans atteints d’une LLC avec indication d’allogreffe

Traitement proposé

Conditionnement d’intensité réduite
– Fludarabine (Fludara®) : 30 mg/m² de J-6 à J-2
– Busulfan (Busilvex®) : 3,2 mg/kg à J-5 et J-4 en une injection par jour de 3 heures
– Thymoglobuline® : 2,5 mg/kg à J-2 et J-1

Allogreffe de cellules souches hématopoïétiques (CSH)

Prophylaxie de la GVHD
– ciclosporine : 2 à 3 mg/kg/j IV à partir de J-1. – Le méthotrexate sera ajouté en cas d’incompatibilité ABO mineure (J1: 15mg/m2 ; J3 et J6 10mg/m2).

Plaquette

Télécharger la plaquette